LE MIDEM LANCE LE « HIGH-POTENTIAL MARKETS PROGRAMME » AVEC LE PREMIER AFRICAN FORUM EN ASSOCIATION AVEC TRACE



Paris, le 1er mars 2018 – Le Midem, rendez-vous incontournable de la communauté internationale de l’industrie de la musique, annonce aujourd’hui le lancement de son programme pour les marchés à fort potentiel, le « High Potential Markets Programme ». Conçu pour accompagner les professionnels de la musique du monde entier, il a pour objectif de favoriser les opportunités de développement de business et la découverte de nouveaux talents.

Cette nouvelle initiative vise à favoriser les échanges entre les professionnels africains et les acteurs clés de la scène musicale internationale afin d’accélérer la structuration de ces marchés à fort potentiel.

En 2018, c’est l’industrie musicale africaine qui sera à l’honneur de ce nouveau programme avec le premier African Forum qui se tiendra durant quatre jours pendant le Midem (5-8 juin). L’African forum sera précédé d’une série de rencontres avec les acteurs du secteur dans quatre pays africains dans le but de soutenir la structuration de l’industrie musicale africaine, de stimuler les discussions entre les décisionnaires africains et internationaux de la musique, ainsi que développer des business models durables favorisant l’essor de la musique africaine à l’échelle locale et internationale.

« L’Afrique possède une richesse musicale et une diversité de styles musicaux exceptionnelles mais le continent ne représente aujourd’hui que 2% du marché mondial de la musique », déclare Alexandre Deniot, Directeur du Midem. « En tant qu’événement de référence de la communauté musicale, le Midem s’engage à soutenir le développement du secteur international de la musique, ce qui inclue d’offrir aux artistes africains et aux sociétés du secteur musical une plateforme pour atteindre davantage de fans et générer de nouveaux revenus. Nous avons hâte de les accueillir au Midem 2018 et lors des éditions suivantes, pour ce que nous espérons être le début d’une présence régulière à cet évènement. »

L’African Forum est organisé par le Midem en association avec TRACE, le réseau pan-africain musical et média leader.

« En nous associant au Midem sur l’African Forum, nous créons une véritable synergie combinant le rayonnement du Midem, la plateforme internationale d’accélération de l’activité musicale, avec l’expertise de TRACE, la référence de la musique afro urbaine, notre connaissance du terrain et notre excellente relation avec nos abonnés en Afrique. Cette collaboration offrira sans aucun doute une visibilité aux talents africains tout en permettant le développement de cette industrie musicale tant au niveau local qu’international grâce à l’apport de solutions créatives », note Olivier Laouchez, PDG de Trace.

Lors de cet African Forum, conférences et événements réuniront les acteurs de l’industrie musicale africaine et internationale, des personnalités politiques et des institutions officielles. La créativité venue d’Afrique sera au cœur de toutes les discussions et donneront lieu à des échanges de savoir-faire. Des formations seront également au programme et une soirée du Midem sera consacrée à la musique africaine.

« Etre un artiste en Afrique aujourd’hui, c’est faire partie d’une aventure extraordinaire ! Il y a tant de musiciens talentueux et créatifs qui brisent les frontières et font voyager leur musique à travers le monde », confie Yemi Alade, la mégastar afropop nigériane dont le single ‘Johnny’ a établi un nouveau record avec plus de 86 millions de vues sur YouTube, ce qui en fait la vidéo d’un artiste africain la plus regardée. « Malgré tout, il existe encore beaucoup de défis à relever et pour atteindre le niveau supérieur, nous devons nous rassembler et travailler ensemble afin de renforcer et de structurer notre business en Afrique. Je suis très heureuse de faire partie de l’African Forum au Midem et j’espère que le fait de partager mon expérience en tant qu’artiste mettra en lumière les immenses possibilités qui s’offrent aux artistes africains, non seulement sur le continent mais aussi dans le monde entier », ajoute l’artiste multi-récompensée et créatrice de mode.

En amont de l’African Forum de juin, le Midem organisera une tournée en Côte d’Ivoire, au Nigéria, en Afrique du Sud et en République du Congo. Organisée du 4 au 12 avril, cette série d’événements d’une journée réunira des professionnels africains et internationaux de la musique pour des rencontres, des conférences-débats, des ateliers et des scènes live. Des participants de tous horizons sont attendus : labels, opérateurs de téléphonie mobile, sociétés de gestion des droits, plateformes de streaming, éditeurs, artistes, médias, personnalités politiques, influenceurs ainsi qu’associations et institutions professionnelles.

Selon les données du secteur de la téléphonie mobile, l’Afrique subsaharienne représente actuellement un dixième des abonnés à la téléphonie mobile dans le monde et le marché croît plus rapidement que n’importe quelle autre région du monde. On estime que les utilisateurs de smartphones en Afrique subsaharienne seront 498 millions en 2020 (contre 300 millions en 2016).*

« L’engouement massif pour la téléphonie mobile dans de nombreux pays africains, combiné à la croissance d’une jeune génération passionnée de musique, offrent un énorme potentiel pour structurer et développer la scène musicale africaine tant au niveau national qu’international. Les artistes ont une occasion unique de se faire connaître auprès d’un nouveau public qui écoute de la musique sur des appareils mobiles. Il faut, parallèlement à cela, continuer de s’efforcer à protéger les droits de ces artistes et à générer une juste part des revenus. Le High Potential Markets Programme est une initiative à long terme visant à soutenir la croissance et la portée internationale des écosystèmes musicaux nationaux et régionaux. Nous espérons que l’African Forum contribuera à augmenter la part de l’Afrique dans le marché mondial de la musique et qu’il constituera la plateforme internationale que la musique africaine mérite », ajoute Alexandre Deniot.

*Source GSMA : Mobile Economy 2017.

Découvrez ici plus d’informations sur l’édition 2018 du Midem

A propos du Midem – Rendez-vous incontournable de la communauté internationale des professionnels de la musique, le Midem est l’événement de référence de l’industrie musicale. Il rassemble, met en relation, sert et accompagne ses acteurs dans leurs désirs d’échanger et de créer le futur de la musique. Pendant 4 jours de conférences, de concerts et de networking, les créateurs, sociétés digitales innovantes, marques et talents se réunissent pour enrichir la relation passionnée entre créateurs et utilisateurs et créer de nouveaux partenariats.
Le Midem fait partie de Reed MIDEM, leader mondial dans l’organisation de marchés professionnels dans les secteurs de la musique, de la télévision et des industries créatives (MIPTV, MIPDOC, MIPCOM, MIPJUNIOR MIP Junior et MIP Cancun) ainsi que dans l’immobilier (MIPIM, MIPIM PropTech et MAPIC).
Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, leader mondial dans l’organisation d’événements, avec plus de 500 événements dans 30 pays. En 2016, Reed Exhibitions a réuni plus de sept millions de professionnels actifs dans le monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. Aujourd’hui les événements de Reed Exhibitions ont lieu en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Pacifique, en Afrique et sont organisés par 38 bureaux et agents implantés. Reed Exhibitions touche 43 secteurs industriels, au travers d’évènements pour les professionnels et le grand public, et fait partie de RELX Group plc, leader mondial dans la diffusion d’informations.

A propos de TRACE : TRACE est un groupe média international qui connecte entre elles les nouvelles générations multiculturelles via la musique et le divertissement afro urbains. Présente dans 160 pays, TRACE touche plus de 200 millions de téléspectateurs et d’auditeurs à travers 21 chaînes de télévision payantes, des radios, des contenus originaux, des services digitaux et mobiles. Lancée en 2003 suite à l’acquisition du magazine éponyme, la marque est devenue une plateforme de référence pour la jeunesse afro-urbaine connectée en Afrique subsaharienne, en France, dans les Caraïbes et dans l’océan Indien.