AFRIQUE : LES DESSOUS D’UNE INDUSTRIE MUSICALE EN CONSTRUCTION
UN LIVRE BLANC EXCLUSIF PUBLIÉ PAR LE MIDEM

Paris, le 6 septembre 2018 – L’industrie de la musique en Afrique subsaharienne est un véritable volcan sur le point d’exploser sur la scène internationale. Elle regorge de talents. Le continent abrite une population passionnée de musique dont l’âge moyen est inférieur à 20 ans. Et on estime que quelque 500 millions de citoyens africains posséderont un smartphone d’ici 2020.
 
Pourtant, le secteur musical africain ne représente actuellement que 2% des revenus mondiaux issus de la musique et seulement 1% de l’ensemble des royalties perçues. Il souffre par ailleurs d’un piratage musical endémique, d’économies en difficulté, et de législations laxistes ou inexistantes en matière de droit d’auteur qui pénalisent les musiciens locaux et dissuadent les grands labels d’y investir.
 
Rendez-vous incontournable de la communauté internationale des professionnels de la musique, le Midem a lancé en 2018 le « High Potential Markets Programme », incluant le premier African Forum, conçu pour travailler avec les professionnels régionaux du secteur de la musique, les artistes et les législateurs locaux afin de structurer et développer leur industrie à l’échelle nationale et internationale.
 
En partenariat avec la SACEM, l’agence française de collecte des droits d’auteur, l’association La Culture avec La Copie Privée, et TRACE, le réseau média panafricain, les représentants du Midem ont organisé en avril 2018 une tournée en Afrique du Sud, au Nigéria, en Côte d’Ivoire, et en République du Congo pour rencontrer des professionnels de la musique, des artistes, des politiciens, et des fans de musique dans cette région en effervescence.
 
Le Midem publie aujourd’hui un livre blanc exclusif dédié à l’industrie musicale de l’Afrique subsaharienne.
 
Ce livre blanc révèle notamment :

  • que l’industrie de la musique du continent africain recèle un énorme potentiel de développement, porté par des talents de styles divers et une jeune génération de fans passionnés et adeptes des appareils mobiles ;
  • que des labels de poids comme Universal Music Group et Sony Music Entertainment manifestent un regain d’intérêt pour les affaires en Afrique ;
  • que les artistes, labels, et gouvernements doivent sensibiliser sur la valeur du copyright, mieux structurer (ou mettre en place) des services de collecte des droits d’auteur, et assurer une protection intellectuelle ;
  • l’idée de la création d’un syndicat panafricain représentant et promouvant les droits des auteurs dans toute l’Afrique, offrant un forum de discussion transfrontalier au sein de la communauté des professionnels de la musique, et capable de faire du lobbying à l’échelle intergouvernementale ;
  • la nécessité de développer des salles de concert appropriées, de monter un réseau d’agences artistiques, et de simplifier les déplacements des talents à travers toute l’Afrique subsaharienne.

 
Pour accéder à ce livre blanc et découvrir les recommandations des principaux membres de l’industrie musicale africaine, cliquez ICI.
 

A propos du Midem – Rendez-vous incontournable de la communauté internationale des professionnels de la musique, le Midem est l’événement de référence de l’industrie musicale. Il rassemble, met en relation, sert et accompagne ses acteurs dans leurs désirs d’échanger et de créer le futur de la musique. Pendant 4 jours de conférences, de concerts et de networking, les créateurs, sociétés digitales innovantes, marques et talents se réunissent pour enrichir la relation passionnée entre créateurs et utilisateurs et créer de nouveaux partenariats. www.midem.com